Le pardon

Il y a différent pardon celui envers autrui et celui envers nous-mêmes. Et dans certaines situations, le pardon peut être un acte vraiment très difficile à faire, c'est certain. Mais j'avais envie de parler du pardon, car pardonner fait partie du travail à faire sur soi-même et je pense que beaucoup d'entre nous doivent passer par cette étape au moins une fois dans sa vie, si ce n'est plus. 

Le pardon

Avant le pardon :

Lorsqu’on en veut à quelqu’un ou même à soi-même, on dégage une énergie négative face à la souffrance ressentie, et on a surtout tendance à ne penser qu’à ça. On radote ce que nous avons subi ou ce que nous regrettons aussi. On rumine et rumine encore et encore, ce qui fait que nous ne sommes plus vraiment dans l’instant présent. Et non, on ne peut pas l'être, puisqu’on est soit dans la colère, l’injustice, la tristesse, voir la vengeance ou tout autre sentiment qu’on peut ressentir à ce moment-là. Et comme on radote encore et encore, on accentue de jour en jour notre souffrance, notre rancune ou tout autre sentiment qu’on peut ressentir face à cette situation et par la même, on accentue donc des énergies négatives en nous et autour de nous. 

Parfois, on peut malgré tout avancer dans la vie sans avoir fait de pardon. Juste en mettant cette souffrance de côté, en essayant d'oublier ou de tirer un trait sur cette souffrance. Mais, comme on n'a pas réellement pardonné, elle reste cachée dans un petit coin de notre tête et apparaît du coup, de différentes manières. Il peut s'agir de perte de confiance, de peur, de craintes, d'angoisses face à une situation similaire ou bien encore un changement dans notre comportement face aux autres pour ne plus revivre ce genre de situation ou autre.  Mais dans tous les cas, cela crée des blocages au quotidien et sous différentes formes.  

Pourquoi aller vers le pardon :

Et bien, pour répondre à cela, je dirais qu'il faut avant tout se demander qui souffre le plus ?  À qui fait-on le plus de mal en restant dans cette rancœur, en refusant de pardonner ? 

Pour ma part, je dirais que c’est avant tout à nous qu’on fait du mal en refusant de pardonner, car en plus d'avoir souffert par cet événement passé qui a amené à cette situation. Nous continuons à en souffrir par notre rancœur, notre colère ou autres sentiments ressentis. Parfois, on provoque même des situations similaires à cause de cela, car ce que nous ressentons l'attire à nous, malheureusement ou bien même on arrive plus à avancer comme on le devrait. Et ça peut devenir un cercle sans fin. 

Il est donc important de guérir nos blessures du passé, de sortir de cette rancœur, de cette colère pour pouvoir avancer plus sereinement dans la vie. Voilà pourquoi avancer vers le pardon est un grand pas à faire, difficile certes, mais nécessaire.

Je me pardonne/ Je te pardonne : 

Pardonner ne veut pas dire oublier ce que l'autre a dit ou a fait. Pardonner ne veut pas dire non plus  revenir vers la personne et faire comme si de rien n'était ou encore lui donner raison. Pardonner ne veut pas dire non plus que vous devez revoir ou reprendre une relation avec la ou les personnes.

Non, pardonner c'est accepter qu'on ne puisse plus rien faire pour changer le passé puisque ça, c'est déjà produit. Pardonner c'est avant tout se libérer soi-même d'une situation qui continue à nous faire souffrir à cause de ce qu'on ressent. Pardonner c'est donc accepter d'aller de l'avant pour ne plus ressentir cette rancœur, cette colère, cette souffrance ou toutes autres émotions négatives liées à cette situation passée. 

Alors, prendre la décision de pardonner peut être difficile, et ne se fera pas forcément rapidement, car parfois cela peut prendre du temps, selon le vécu de chacun.  Mais une fois qu'on est prêt à se lancer dans le travail du pardon et qu'on va au bout de ce travail sur nous-mêmes, on se sent tellement mieux, tellement plus léger ensuite.

Et, je dis cela en connaissance de cause, car c’est exactement ce que j’ai ressenti lorsque je l’ai fait. Je me suis sentie libérée d’un poids que je portais depuis trop longtemps sur mes épaules. Je ressentais un sentiment de légèreté, de paix avec moi-même. Et je me rappelle que je me suis même dit que si j’avais su que je me sentirais aussi légère après avoir pardonné et bien, je l’aurais fait bien plus tôt, mais voilà, avant je n’étais pas prête à avancer vers ce pardon. 

Je souhaite donc à tous ceux qui ont besoin de pardonner quelque chose, que ce soit envers soi-même ou envers d’autres personnes, de réussir à le faire une bonne foi pour toute, pour pouvoir ensuite passer à autre chose et vivre pleinement sa vie en étant libre et heureux.

Bonne journée à tous:)

Sandravoyance


Laissez un commentaire


Votre évaluation sur 5 :

Code anti spam :